Ce devait ĂŞtre « un verre, et pas plus ». Mais les choses n’ont pas tournĂ© comme prĂ©vu. Vous n’avez retrouvĂ© votre lit, par hasard, qu’après 2h du matin. Vous avez dormi la bouche ouverte et tout habillĂ©. Ă€ prĂ©sent le rĂ©veil sonne : une longue journĂ©e de travail vous attend. Il va falloir la traverser. Heureusement, Kactus est lĂ  pour vous aider. Tel un ange gardien, sur votre Ă©paule, qui vous enveloppe avec sa bienveillance…

 

Boire et manger – mais pas n’importe quoi

Les « remèdes de grand-mère » pullulent ! On a presque tout entendu : il faudrait boire du lait, du jus de cornichon, sinon manger un jaune d’œuf, de l’ail, et mĂŞme, dissoudre des aspirines dans son bain… Le fait est que la plupart de ces potions ne sont pas vraiment magiques, mais tiennent plutĂ´t du folklore. Par contre, en 2013, une Ă©quipe de chercheurs chinois aurait mis la main sur le Graal. Selon leur Ă©tude, une boisson rĂ©paratrice existe. Elle porte le nom de… Sprite ! En effet, ce soda aurait la particularitĂ© de dĂ©composer les acĂ©taldĂ©hydes, le premier mĂ©tabolite de l’Ă©thanol, que les chercheurs estiment responsable de la « gueule de bois ». Ils poursuivent en tordant le cou Ă  une autre idĂ©e reçue : certaines tisanes, quant-a-elles, accĂ©lĂ©reraient la crĂ©ation des acĂ©taldĂ©hydes et donc augmenteraient les effets nĂ©gatifs de l’alcool ! On boira donc du Sprite, ou de l’eau pure ; Ă©ventuellement, du jus de fruits pour les vitamines. Enfin, ceux qui ne sont pas trop sensibles Ă  la cafĂ©ine pourront aussi se rabattre sur le cafĂ© : celui-ci a des effets protecteurs sur le foie des buveurs.

Tous les scientifiques s’accordent Ă  dire que pour attĂ©nuer les effets d’une soirĂ©e trop arrosĂ©e, il faut non seulement boire, mais il faut aussi manger. Manger quoi ? LĂ  dessus, Internet prĂ©conise tout et son contraire : le jus de citron, le gras, les fĂ©culents, les tomates, le thĂ© rouge… On trouve par contre dans Le Parisien un conseil sensĂ© : manger des Ĺ“ufs. Pourquoi des Ĺ“ufs ? Car « ils sont riches en cystĂ©ine, un acide aminĂ© qui contribue Ă  dĂ©composer les toxines causant des maux de tĂŞte Ă  la suite d’un excès d’alcool. »

 

Vivre avec sa souffrance

Il existe, heureusement, des moyens d’attĂ©nuer son mal. Il est important de bien se rĂ©veiller, prendre le temps d’une douche et d’un petit dĂ©jeuner. On peut aussi miser sur les huiles essentielles de romarin ou de menthe poivrĂ©e, qui toutes les deux stimulent le foie et favorisent la dĂ©toxification de l’organisme.

MalgrĂ© tout, rien ne sert de mentir : mĂŞme attĂ©nuĂ©e, la souffrance va rester. Il va falloir vivre avec, valeureusement, jusqu’au coucher. Mais le plus important sera de la cacher aux autres ! Pour cela, quelques conseils simples :

  • Soignez votre apparence et choisissez des vĂŞtements impeccables. C’est ainsi ! L’ĂŞtre humain est un animal superficiel et personne ne pourra soupçonner que vous avez fait la bringue hier si, par ailleurs, vos cheveux sont glamours et brillants.
  • Évitez les longues conversations – surtout avec vos supĂ©rieurs. Le monde ne tourne pas autour de vous ! Personne ne remarquera vos stratĂ©gies d’Ă©vitement ; au pire on pensera que vous ĂŞtes soucieux…
  • Mettez un casque sur vos oreilles. Tout le monde comprendra qu’il ne faut pas vous dĂ©ranger car vous ĂŞtes dans au milieu d’un travail important (alors qu’en vrai, vous regardez une vidĂ©o d’Ă©cureuil qui fait du jet-ski).
  • Dès la veille, dĂ©barrassez vous des tâches importante, car en gueule de bois, on Ă©vite les rĂ©unions, les stress, les gros dossiers… Consacrez votre journĂ©e aux petites tâches : rĂ©pondre aux e-mails, ranger vos dossiers, etc.

 

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour Ă©viter la gueule de bois, la seule technique qui marche vraiment Ă  100% est… de boire moins. Eh oui ! Une gueule de bois, ça s’anticipe, et ça s’attĂ©nue dès le dĂ©but de la fĂŞte…

Il est par exemple recommandĂ© de boire de l’eau pendant la soirĂ©e, le plus possible. Une technique courante consiste Ă  prendre un verre d’eau pure entre chaque verre d’alcool.

Il est Ă©galement conseillĂ© de manger. Les produits gras sont recommandĂ©s, car ils freinent l’absorption de l’alcool. On peut aussi choisir les bananes, qui sont riches en potassium, dont l’alcool nous prive, et dont le manque entraĂ®ne des nausĂ©es et des faiblesses. Enfin, il est aussi prouvĂ© que les asperges ont un effet protecteur, du moment qu’on les consomme au cours de la soirĂ©e. En effet : « riche en acides aminĂ©s et en sels minĂ©raux, l’asperge permet d’Ă©liminer les toxines prĂ©sentes dans l’organisme. »

Bon. Cet article est terminĂ©. Quelle heure est-il… Quoi ?! 10h30 ? DĂ©cidĂ©ment, la journĂ©e va ĂŞtre longue…

Vivement ce soir qu’on puisse reprendre un verre.