Le sĂ©minaire 100% Ă©colo n’existe pas, mais on peut s’en approcher ! L’important – et le plus difficile – c’est de commencer par un bout… Alors on vous donne tous nos meilleurs conseils pour organiser des Ă©vĂ©nements toujours plus verts, petit Ă  petit, et sans se casser la tĂŞte.

    

Quel intérêt pour votre entreprise ?

Le contact avec la nature apporte de nombreux bénéfices aux équipes (réduction du stress, meilleure créativité, etc.)

Ce n’est plus un secret : la planète va mal, et c’est dĂ©jĂ  une excellente raison de se mettre Ă  l’Ă©cologie. Mais il y a mieux ! Car en optant pour des pratiques plus responsables, les entreprises peuvent espĂ©rer des bĂ©nĂ©fices Ă©conomiques immĂ©diats.

D’après le magazine Forbes, les employĂ©s travaillent mieux dans des lieux « certifiĂ© vert » (un label amĂ©ricain) ; les chercheurs montrent qu’ils sont plus concentrĂ©s, tombent moins malade et dorment mieux la nuit. Une autre Ă©tude, relayĂ©e par Business News Daily, affirme qu’en moyenne les salariĂ©s gagnent 16% de productivitĂ© si leur entreprise s’engagent dans des dĂ©marches environnementales.

Si les bienfaits sur les employĂ©s sont avĂ©rĂ©s, l’Ă©cologie peut aussi rendre service Ă  l’employeur. En effet, les jeunes gĂ©nĂ©rations attendent plus de leur travail qu’une simple rĂ©munĂ©ration ; elles exigent des mĂ©tiers qui ont du sens, mais aussi des entreprises dont les impacts sociaux et Ă©cologiques soient positifs. Ainsi, selon le Guardian, les entreprises qui n’Ă©voluent pas dans ce sens se privent de deux-tiers des jeunes talents. 

   

Transport et logement

Le Campus Serge Kampf Ă  Chantilly : un modèle de lieu Ă©co-responsable.

La première consigne : choisir un lieu de sĂ©minaire proche, pour rĂ©duire l’impact du transport. Ce n’est pas une vraie contrainte, car tous les bassins d’activitĂ©s sont entourĂ©s de lieux Ă©vĂ©nementiels dĂ©diĂ©s aux entreprises. Dans cet article, par exemple, nous avions dressĂ© le top 10 des lieux sĂ©minaires au vert en ĂŽle-de-France. Il en existe beaucoup d’autres !

Peu importe la longueur du trajet, sachez qu’il est aussi possible de le « compenser » en plantant des arbres ; c’est pas exemple ce que propose ReforestAction. L’entreprise sociale Pure Projet propose Ă©galement des packs de compensation carbone, que l’on peut acheter directement en ligne (entre 15€ et 20€ d’arbres plantĂ©s compensent une tonne de CO2). Pour calculer votre emprunte carbone, utilisez la calculette proposĂ©e par Carbon Footprint.

Enfin, il convient de choisir des lieux rĂ©putĂ©s pour leurs dĂ©marches Ă©cologiques. Certaines certifications officielles pourront vous guider dans votre choix, comme le label HQE (Haute QualitĂ© Environnementale), l’Ecolabel  ou la Clef Verte. Les Ă©quipes de Kactus pourront aussi vous recommander des lieux engagĂ©s – il s’en crĂ©e tous les jours ! Par exemple, les Villages Nature de Seine-et-Marne (entièrement basĂ©s sur un système gĂ©othermique) ou le Campus Serge Kampf dans l’Oise (qui propose des sĂ©minaires « zĂ©ro carbone »).

    

Restauration

Le traiteur « Le Cercle » livre des plateaux repas… Mais n’utilise aucune vaisselle jetable !

L’Ă©cologie se joue partout, jusque dans nos assiettes ! Car choisir sa nourriture est un choix politique : il a des rĂ©percutions sur la sociĂ©tĂ© toute entière… Ainsi, le sĂ©minaire Ă©colo privilĂ©giera les produits issus d’une agriculture responsable, qu’elle soit labellisĂ©e Bio, Nature et Progrès ou Demeter (pour connaitre les diffĂ©rences entre ces certifications, on pourra se porter sur un article du magazine Oui !).

Dans la mesure du possible, on consommera des produits locaux et de saison. C’est prĂ©fĂ©rable Ă  des produits importĂ©s de pays lointains, par bateaux ou par avions – d’autant que, souvent, ces pays n’appliquent pas les mĂŞme normes environnementales que la France.

Votre lieu d’accueil, s’il est sensible Ă  la question Ă©cologique, pourra certainement vous proposer des menus adĂ©quats. Sinon, n’hĂ©sitez pas Ă  vous tourner vers des traiteurs engagĂ©s, comme Le Cercle ou les Marmites Volantes.

     

Activités et team-building

Nettoyer une plage : c’est bel et bien du team-building.

Les possibilitĂ©s sont infinies ! Contentons-nous de semer quelques idĂ©es. Qui sait, peut-ĂŞtre qu’elles feront pousser, dans quelques mois, de grands et beaux sĂ©minaires…

  • ActivitĂ©s pĂ©dagogique : Manger des insectes (car peut-ĂŞtre qu’il faudra s’y mettre), inviter un confĂ©rencier sur le sujet, visiter une rĂ©serve naturelle…
  • Mettre les mains dans la terre : Team-building agricole pour planter, bĂŞcher ou traire les vaches (de nombreuses fermes ou châteaux proposent ce genre d’activitĂ©s) ; planter des arbres avec ReforestAction, fabriquer des terrariums ou des jardinets de bureau…
  • Recycler : Atelier crĂ©atif Ă  base d’objets recyclĂ©s (pour fabriquer des instruments de musique, des meubles, etc.), ramassage des dĂ©chets dans la baie de Somme, etc.

Et pourquoi ne pas transformer des activitĂ©s ludiques, sportives ou culturelles en team-building solidaires auprès de personnes en situation de vulnĂ©rabilitĂ© ou d’exclusion ? Voici quelques exemples : la rando avec des personnes aveugles, un tournoi sportif avec des personnes SDF, etc. En plus d’ĂŞtre utiles socialement ces team-buildings fĂ©dèreront durablement les Ă©quipes en leur offrant une vraie expĂ©rience originale dont ils se souviendront !

Alors, on se met mouvement, direction le sĂ©minaire 100% Ă©co-responsable ? C’est promis : le chemin n’offre que du plaisir.