Top 7 des lieux prestige à Paris

Top 7 des lieux prestige à Paris

Parfois, on veut faire les choses simplement, sans chichis ni froufrous… Et puis, parfois, on veut faire les choses en grand – et que ça brille ! Que ce soit pour impressionner des clients, signer un contrat, ou simplement pour faire plaisir à vos collaborateurs, voici sept lieux d’exception situés dans Paris. Mettez vos plus beaux mocassins : nous entrons à pas feutrés dans un univers de luxe et de volupté…

 

Le Pré Catelan

Mais qu’est-ce donc, un château de campagne ? Un oiseau, une fusée ? Non ! C’est un hôtel particulier en plein cœur de Paris – tout près du Palais Bourbon, dans le très chic VIIe arrondissement. Son gros point fort, c’est l’éclectisme. On y trouve une quinzaine de salles aux configurations toutes différentes : conférence, banquet, salle en U… Certaines font moins de 20 m² et d’autres, comme le somptueux jardin d’hiver, sont vingt fois plus grandes.

  • Le petit plus – La cuisine est entièrement prise en charge par Lenôtre. Une valeur sûre.

 

Hôtel de Sers

À deux pas des Champs Elysées, cet hôtel cinq étoiles propose des espaces événementiels très différents… L’un est décoré d’un parquet versaillais et d’une cheminée factice (c’est l’apparence qui compte) ; l’autre est situé dans une suite avec vue panoramique sur tout Paris ; un troisième est sous verrière, chauffée l’hiver, découverte en été ; tous reçoivent la lumière naturelle… Vous avez l’embarras du luxe !

  • Le petit plus – Le personnel propose des cours d’œnologie, de cuisine et même de gastronomie.

 

Hôtel Plaza Athénée

Ce fût l’un des tout premiers « Palaces » français. Le niveau d’exigence est maximal. Pour s’en rendre compte, un seul chiffre suffit : 250 000 roses fraîches sont commandées chaque année pour décorer les lieux – soit près de 700 roses par jour. Et encore, on ne compte pas les orchidées… Cet établissement majestueux vous ouvre ses portes à partir de 250€ par personne, dans l’un de ses cinq salons – dont l’Organza, ouvert sur le jardinet intérieur.

  • Le petit plus – Le restaurant gastronomique est tenu par Alain Ducasse, triple étoilé du Guide Michelin. Vous aurez bien entendu la possibilité de manger plus simplement en choisissant l’une des cinq autres cuisines que compte l’hôtel. 

 

Prince de Galles

Le luxe parisien rime souvent avec boiseries, moulures et dorures… Mais l’hôtel Prince de Galles tire son épingle du jeu grâce à son style purement Art déco ! Place aux géométries, au lignes pures et aux matériaux modernes ! Construit en 1928, sur les plans d’André Arfvidson – l’architecte en vogue de l’époque -, cet hôtel fit les nuits de Dalida, Winston Churchill et même d’Elvis Presley… 

  • Le petit plus – Un rooftop intimiste et très atypique.

 

Cristal Room Baccarat

Attention : lieu chargé d’histoire. Vous êtes ici dans l’ancien hôtel particulier de Marie-Laure de Noailles, descendante du Marquis de Sade et grande mécène de la première moitié du XXe siècle. Ces murs ont connu de fameuses bringues où se croisèrent Cocteau, Man Ray, Duchamp, Dali, Picasso… Aujourd’hui, le Cristal Room est un restaurant de cuisine fine avec plusieurs salons privatisables – idéals pour un cocktail qui dure jusqu’à deux heures du matin.

  • Le petit plus – Les lustres sont en cristal, et viennent effectivement de la maison Baccarat, de renommée mondiale.

 

Yachts de Paris – l’Excellence

Il fend la Seine telle une sirène de cuivre et d’acajou : c’est l’Excellence, le phénix des hôtes de ce fleuve, 53 mètres de long, un pont magnifique tout de gazon verdoyant… À côté de l’Excellence, tous les bateaux sont de vulgaires sardiniers. L’intérieur est entièrement modulable. La piste de danse peut se transformer en espace-séminaire ou en salon-bar ; des paravents et des cloisons amovibles vous permettront aussi de dessiner des espaces plus petits si nécessaire. Bref. Ce yacht excelle en tout.

  • Le petit plus – L’activité croisière, bien sûr !

 

Hôtel Mandarin Oriental

C’est peut-être le seul bâtiment vraiment contemporain de cette liste. Et pour cause : le Mandarin Oriental n’existe que depuis 2011 ! Son architecture, alliance subtile de notes orientales et de chic parisien, s’organise autour d’une cour intérieure arborée ; d’ailleurs, toutes les salles de réunion donnent vue sur elle. Enfin, c’est le chef étoilé Thierry Marx qui signe toutes les cartes proposées lors des événements professionnels.

  • Le petit plus – Un spa de 900 m² fait la fierté de l’établissement.

    

Benjamin Stock

Rédacteur chez Kactus depuis juillet 2018.

Article Suivant :

La fête de Noël : comment réussir ce passage obligé

La fête de Noël : comment réussir ce passage obligé