Séminaire œnologique – pour se mettre au verre (de rouge) !

Séminaire œnologique – pour se mettre au verre (de rouge) !

En septembre 2018, le magazine Challenges dresse un constat : « l’oenotourisme séduit de plus en plus les entreprises ». En effet, parce qu’il « véhicule des valeurs d’échange et de rencontre », le vin « constitue un excellent fil rouge pour les séminaires. » Que le fil soit rouge, blanc ou rosé, qu’importe ! Du moment qu’on a l’ivresse.

   

Questions d’organisation…

Un séminaire œnologique, ça consiste en quoi : boire du lever au coucher ? Que nenni ! Le vin n’est qu’un prétexte, élégant et chaleureux, pour rassembler vos équipes autour d’activités variées.

Tout d’abord, il sera question de visites sur place : on pourra parcourir les vignobles, ouvrir la porte des chais, et découvrir le travail des vignerons. Bien sûr, vos collaborateurs voudront passer par la case dégustation, qui s’accompagne, idéalement, d’une petite initiation à l’œnologie (selon nos devis, celle-ci coûte environ 90€ les 2h).

L’univers viticole est aussi propice aux jeux collectifs ! On pense par exemple à la boite à odeurs (saurez-vous reconnaître le musc, l’ananas ou le sois-bois ?), aux tests à l’aveugle ou aux quizz œnologiques.

Même le travail du vigneron est devenu une source d’inspiration pour des team-buildings toujours plus originaux : concours de montage de tonneaux, fresques sur fûts, peinture sur toile avec du vin ou encore, plus corporate, élaboration d’une cuvée à l’image des valeurs et du caractère de l’entreprise !

Logiquement le séminaire s’organisera dans une région viticole, ou mieux, directement chez les vignerons, au cœur des domaines. Ainsi, Kactus vous propose une petite « route des vins » passant par cinq grands terroirs – mais nous aurions pu prolonger la liste à l’infini tant les vignes et les domaines fleurissent dans le pays…

    

La Loire

Joyau médiéval et Monument Historique, l’Abbaye de Fontevraud est inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis l’an 2000. Toute proche se trouve l’AOC Saumur, réputée pour sa souplesse et sa fraîcheur.

    

En plein cœur de l’appellation Cour-Cheverny, (où pousse le très rare cépage Romorantin), le Relais des Trois Châteaux se trouve aussi proche des châteaux les plus fameux de la région : Chambord, Blois et Cheverny. Idéal pour compléter le séjour viticole avec des visites culturelles !

    

Continuons notre route vers l’estuaire de la Loire, et arrêtons-nous au Château de l’Epinay, juste à la frontière qui sépare les vignobles d’Anjou et les vignobles Nantais. L’occasion de goûter en même temps le fameux Coteaux-du-layon et le Muscadet !

   

Le Bordelais

Les sources de Caudalie

Difficile de faire plus au milieu des vignes que le Château Smith Haut Lafitte ! Riche de plus de 6 siècles d’histoire, il accueille aussi bien des événements prestigieux que des événements intimes au coin du feu, de 4 à 300 personnes. Un cours de cuisine géant, avec plusieurs chefs étoilés, y a par exemple déjà été organisé. C’est dire si les maîtres du lieu sont habitués à recevoir…

    

Chateau du Pape Clément

Au Château Pape Clément, on produit des Grands Crus Classés de Graves en rouge et blanc. On y travaille encore à l’ancienne, avec des chevaux, du tri manuel et des cuves en bois. Même les chais et le cuvier se privatisent pour des repas et soirées jusqu’à 150 personnes.

    

Les Sources de Caudalie

Au coeur des vignes du Château Smith Haut Lafitte et à 25min de Bordeaux, les Sources de Caudalie offrent un cadre de travail et de détente exceptionnel. En plus de l’environnement les entreprises y apprécient les activités bien-être avec le spa vinothérapie qui propose des soins à base de marc de raisin et d’extraits de vigne.

  

L’Alsace

Fleur et Fruit de Vigne

Fleur et Fruit de Vigne est une bâtisse vigneronne du XVIe siècle à seulement cent mètres de la route des vins d’Alsace, au 31 rue du Pinot Noir (ça ne s’invente pas). Avec ses 14 chambres, elle est idéale pour un séminaire authentique en petit comité. Pour se réchauffer les soirs d’hiver, il y a même un spa !

    

Windmuehl, Knellwolf-Jehl, Muller-Koeberlé… Vous parvenez à prononcer le nom de ces viticulteurs ? Alors c’est bon, vous êtes prêts pour l’hôtel Val Vignes ! Vous pourrez même en profiter pour visiter le château du Haut-Kœnigsbourg, à seulement dix minute de route.

  

La Bourgogne

Bâti au XIIe siècle, le Château de Couches règne toujours sur les vignes qui font le « Côtes-du-Couchois ». Le personnel saura parfaitement organiser des dégustations pour vous faire découvrir ce vin réputé « franc et charpenté ». Classé Monument Historique, le château allie à la perfection charme de l’ancien et mobilier moderne notamment dans la salle de séminaire nichée sous une charpente du 12ème siècle.

    

En plein dans les vignes de Meursault, le château de Cîteaux La Cueillette propose de découvrir cette fameuse AOC en dégustation, à la table d’un restaurant, en balade sur la route des Grands Crus, ou en visite dans les caves avec les vignerons.

    

Approfondissez les mystères du pinot noir et du chardonnay avec les équipes de l’Ermitage de Corton, situé dans le village de Chorey les Beaunes – où l’on produit l’AOC du même nom.

 

Le long du Rhone

Cette ancienne bergerie du XVIIe siècle s’est transformée en hôtel trois étoiles. Son nom : la Sommellerie. Sa promesse ? Une piscine, au milieu des vignes mythiques de Chateauneuf-du-Pape !

   

Sur l’axe Mâcon Lyon, le Château de Pizay se situe au milieu de 80 hectares de vigne, 30 hectares de bois et 2 hectares de Jardins à la Française. Le lieu ne manque pas d’atouts : grandes salles de réunion lumineuses avec vue sur les vignobles, spa de 1000m2, oeunothèque avec possibilité de déguster les crus produits sur le domaine…

Direction le Beaujelais, au Château des Broyers. Non seulement le domaine produit ses propres vins, mais il organise aussi plus de 200 événements professionnels chaque année. Une valeur sûre !

   

Et pour Paris ?

Et Paris alors ? Peu de vignes à l’horizon, mais des lieux dédiés à l’œnologie qui vous feront goûter le meilleur du terroir français et international. On pense par exemple au Musée du Vin, situé dans le XVIe arrondissement.

    

Le Louvre a ses galeries, mais aussi ses caves ! On y propose bien sûr des repas, des dégustations, mais aussi, plus surprenant, des ateliers de « winemaking » où l’on s’essaye à l’assemblage de vins !

   

Avec plus de 1000 références, dont 50 vins au verre, « O Chateau » peut se vanter d’avoir « la meilleure carte des vins de France » (prix remis en 2017 par le magazine Terre de Vins). Rendez-vous dans le premier arrondissement pour un moment d’exception !

Benjamin Stock

Rédacteur chez Kactus depuis juillet 2018.

Article Suivant :

Le séminaire culturel : pas ennuyeux pour un sou !

Le séminaire culturel : pas ennuyeux pour un sou !