7 activités pour ceux qui n’aiment pas le ski

7 activités pour ceux qui n’aiment pas le ski

Ah, le ski ! Tout le monde adore le ski ! Comment ne pas aimer les interminables remontées mécaniques, les vêtements criards, les coups de soleil, les chaussures en béton, les ruptures de ligaments croisés, les engelures au bout des doigts… Pour les quelques rabat-joies qui ne partageraient pas cet avis, nous avons dégoté 7 activités originales à pratiquer dans les stations de sport d’hiver. Pour que votre séminaire plaise VRAIMENT à tout le monde.

    

#1 – Plonger sous la glace

Si l’été, on peut faire du ski sur l’eau, pourquoi l’hiver, on ne ferait pas de la plongée sous la glace ? Et pas une mince couche de glace : deux mètres d’épaisseur en moyenne, dans les lacs gelés des Alpes ou des Pyrénées, où ce sport insolite se pratique de plus en plus.

Insolite, mais pas élitiste  pour autant : il est ouvert à tous les niveaux, même aux débutants qui n’ont jamais fait de plongée. En effet, l’objectif n’est pas d’aller profond, mais bien de longer la glace par dessous, car c’est là que se trouvent les plus beaux reliefs et les reflets de lumière… Pour le confort, tous les plongeurs sont équipés de combinaisons étanches qui recouvrent le corps : aucun contact avec l’eau n’est possible – tant mieux, elle ne dépasse pas 1°. Pour ceux qui voudraient une expérience encore plus déroutante, sachez que la station de Tignes propose de la plongée sous glace… et de nuit !

  • Prix moyen : 80€ par personne

     

#2 – Glisser en bobsleigh

Cette activité se décline en deux saveurs : extrême ou gentillette. La version extrême se pratique à la Plagne, où se trouve la seule vraie piste de Bobsleigh de France, construite en 1992 pour les Jeux Olympiques d’Albertville. Selon la formule choisie, pour pourrez piloter vous-même un engin « lent » (80 km/h quand même) ou monter derrière un professionnel qui vous emmènera  jusqu’à des vitesses plus sensationnelles (120 km/h).

Et pour l’option gentillette ? Vous la trouverez dans presque toutes les stations : il s’agit de la luge. C’est moins impressionnant mais tout aussi drôle, surtout que les pistes spéciales font souvent plusieurs kilomètres de long, et qu’une telle descente peut durer 45 minutes. C’est par exemple le cas du « Toboggan » de Val Thorense, ou de « La Ripaaa » près de Gap.

  • Prix moyen : 100€ par personne pour le Bobsleigh, 15€ pour la luge

  

#3 – Marcher en raquettes

Avec des raquettes, la plupart des sentiers de randonnée se pratiquent encore en plein hiver, accompagné d’un guide, ou parfois même en totale autonomie – il suffit de suivre les balises. Toutes les stations proposent cette alternative ; la Clusaz détient peut-être le record avec 95 km de sentiers à parcourir ! Les plus petites stations ne sont pas en reste : celles des Rousses ou de Morzize, par exemple, ont particulièrement développé cette activité, tandis qu’à Gérardmer se trouve la fameuse « vallée des lacs », que vous ne pourrez terminer qu’après plusieurs jours d’efforts !

  • Prix moyen : 45€ par personne, pour une journée avec un guide

      

#4 – Pédaler en VTT-neige

On l’appelle aussi fatbike. C’est un vélo charpenté, monté sur deux pneus surdimensionnés, crantés (pour l’adhérence), et souvent mollement gonflés (pour absorber les chocs du terrain). Les sensations ressenties sont à mi-chemin entre le sport de glisse et le deux-roues. On le pratique souvent après la fermeture des pistes ; à l’inverse, à Val d’Isère, c’est de bonne heure avant l’arrivée des premiers skieurs… Mieux encore : aux Ménuires, deux pistes spécifiques de 4km on été mises en place pour les vttistes !

  • Prix moyen : 50€ pour une heure

   

#5 – Conduire un atelage

Pas besoin de partir au Canada ni en Laponie pour devenir chef de meute. Les chiens de traîneaux sont désormais bien implantés en France, dans les Alpes et les Pyrénées. Vous en trouverez dans toutes les grandes stations  : Val Thorens, les Arcs, Avoriaz… Il existe des formules de promenades « passives » (moins chères), mais vos collègues préféreront sûrement les initiations à la conduite (bien plus interactives). Pensez à le préciser au moment de la réservation !

  • Prix moyen : 100€ par personne et pour 1h ; environ 250€ pour la journée

  

#6 – Escalader une cascade de glace

L’escalade sur glace est bien différente de l’escalade classique. Vos mains ne trouveront pas de prises sur lesquelles se refermer… C’est à vous de les créer, à coups de piolets et chaussures équipées de pointes ! Autant dire qu’une bonne condition physique est indispensable. Ce sport étonnant se pratique sur des cascades artificielles, comme au domaine de Champagny en Vanoise, mais aussi des sites naturels, comme le glacier d´Argentière à Chamonix, où sont proposés des stages allant d’une demi-journée à trois jours complets.

  • Prix moyen : 130 par personne pour une journée d’initiation 

    

#7 – Faire une randonnée culturelle

Né à Rome au XVIe siècle, l’art Baroque a rayonné jusque dans les Alpes et notamment dans la Savoie, où les petites églises ont développé un style bien à elles, souvent très sobre en extérieur, mais somptueux en intérieur… Il est possible de les visiter une par une mais on vous recommande « le Sentier du baroque », un itinéraire de 20 km qui traverse le pays du Mont-Blanc et passe par 80 édifices religieux (rien de moins) !

  • Gratuit ! Sensas n’est-ce pas ?

Benjamin Stock

Rédacteur chez Kactus depuis juillet 2018.

Halloween
Article Suivant :

7 idées pour fêter Halloween au bureau

7 idées pour fêter Halloween au bureau